Communautés

Les communautés rurales et éloignées des Premières Nations qui travaillent de concert avec nos partenaires en Ontario, au Québec et dans la région de l’Atlantique ont largement recours aux réseaux à large bande. Les Premières Nations des régions rurales et éloignées se servent de l’infrastructure à large bande et de ses applications pour soutenir et favoriser la prestation d’une myriade de services communautaires, sociaux et économiques, ainsi que de nombreuses initiatives, notamment dans les domaines de la santé et du bien-être, de l’éducation et de l’apprentissage, de la culture et de la langue, du développement économique et des services de justice. Les membres des communautés utilisent ces technologies pour accéder à des services et à des activités et échanger de l’information et des récits entre eux, avec d’autres communautés des Premières Nations et le monde extérieur.

Notre équipe a commencé à mener des recherches communautaires en collaboration avec les Premières Nations en 2010. Depuis, nous avons réalisé des études dans quatre communautés de nos trois régions.

Ontario e-community.knet.ca

En Ontario, nous avons collaboré jusqu’à maintenant avec deux communautés des Premières Nations dans le cadre d’un projet de recherche. Outre les articles énumérés ci-dessous, d’autres publications ont été versées sur le site à la suite d’un sondage mené en ligne auquel ont participé de nombreuses communautés des Premières Nations du Nord-Ouest de l’Ontario. Pour consulter ces autres publications, rendez-vous à la section Publications de notre site Web.

La Première Nation de Fort Severn est une petite communauté crie éloignée du nord de l’Ontario située aux abords de la rivière Severn, près de la baie d’Hudson. Elle est accessible grâce à un vol quotidien assuré au départ de Sioux Lookout l’année durant et par la route seulement quelques semaines en hiver. À ce jour, nous avons présenté deux communications en collaboration avec cette communauté et des coauteurs issus de la communauté. Pour consulter ces publications, cliquez sur les liens ci-dessous :

1. A History of Communication by Fort Severn First Nation Community Members: From Hand Deliveries to Virtual Pokes (en anglais seulement)

2. A New Remote Community-Owned Wireless Communication Service: Fort Severn First Nation Builds Their Local Cellular System with Keewaytinook Mobile

Publié en français sous le titre : Un nouveau service de télécommunications sans fil détenu par une communauté d’une région éloignée : La Première Nation de Fort Severn construit son propre système cellulaire local avec l’aide de Keewaytinook Mobile

3. How the Washaho Cree Nation at Fort Severn is using a “First Mile Approach” to Deliver Community Services (en anglais seulement)

Nous avons aussi travaillé avec la Première Nation de Fort Severn à l’élaboration d’une vitrine technologique communautaire qu’on peut trouver sur le site Web de la communauté :
http://fortsevern.firstnation.ca/tech_showcase (en anglais seulement)

La Première Nation de Mishkeegogamang est une communauté ojibway rurale du Nord-Ouest de l’Ontario, accessible par voie routière, située à environ trois heures au nord-est de Sioux Lookout et à cinq heures au nord-ouest de Thunder Bay. À ce jour, nous avons publié un article en collaboration avec cette communauté et des coauteurs issus de la communauté. Nous avons aussi fait paraître un article au sujet des perspectives des membres des communautés sur la télésanté mentale qui repose sur des recherches menées auprès des Premières Nations de Mishkeegogamang et de Fort Severn. Pour consulter ces publications, cliquez sur les liens ci-dessous :

1. Mishkeegogamang First Nation Community Members Engage with Information and Communication Technologies (en anglais seulement)

2. Conversations on telemental health: listening to remote and rural First Nations communities

Publié en français sous le titre : Conversations sur la télésanté mentale : Écouter les communautés des Premières Nations des régions rurales et éloignées

Québec cepn-fnec.com

Jusqu’à présent, nous avons collaboré avec une Première Nation au Québec dans le cadre d’un projet de recherche communautaire.

La Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg est la plus grande communauté algonquine au Canada. Sise sur un territoire non cédé dans une région rurale du Québec près de la municipalité de Maniwaki, elle se trouve à deux heures de route au nord d’Ottawa, la capitale nationale. À ce jour, nous avons présenté deux communications en collaboration avec cette communauté et des coauteurs issus de la communauté. Pour consulter ces publications, cliquez sur les liens ci-dessous :

1. Broadband-Enabled Community Services in Kitigan Zibi Anishinabeg First Nation: Developing an e-Community Approach (en anglais seulement)

2. ICT Use Between School and Home in Kitigan Zibi Anishinabeg First Nation: Challenges and Opportunities for Moving Forward Collectively (en anglais seulement)

Atlantique firstnationhelp.com

Jusqu’à présent, nous avons collaboré avec une Première Nation de la région de l’Atlantique dans le cadre d’un projet de recherche communautaire.

La Première Nation d’Elsipogtog, anciennement connue sous le nom de bande de Big Cove, est une Première Nation mi’kmaq du Nouveau-Brunswick. Son territoire se trouve à neuf kilomètres à l’ouest du village de Rexton et à environ 170 kilomètres (un trajet de deux ou trois heures) au nord-est de Fredericton, la capitale provinciale. À ce jour, nous avons présenté une communication en collaboration avec cette communauté et des coauteurs issus de la communauté. Pour consulter cette publication, cliquez sur le lien ci-dessous :

1. Post-Secondary Distance Education: Experiences of Elsipogtog First Nation Community Members (en anglais seulement)