Historique

Le projet Innovation Premières Nations tire son origine du projet RICTA (2005-2006) [lien d’accès : http://ricta.ca], qui comptait deux de nos partenaires actuels : l’Université du Nouveau-Brunswick (UNB) et Keewaytinook Okimakanak (KO), conseil tribal du Nord-Ouest de l’Ontario. Le projet RICTA a permis de créer un réseau de chercheurs universitaires et de membres de communautés dans le but de partager de l’information et des expériences au sujet de la recherche en TIC auprès des communautés autochtones. À partir de 2006, le projet VideoCom [lien d’accès : http://videocom.firstnation.ca] a assuré la relève avec un autre de nos partenaires actuels, l’Atlantic Canada’s First Nation Help Desk (ACFNHD). Le Conseil en Éducation des Premières Nations (CEPN), notre quatrième partenaire et partenaire au Québec, s’est joint au projet en 2008. Le Conseil national de recherches Canada était aussi au nombre des partenaires originaux des projets RICTA et VideoCom de 2004 à 2011. Les quatre partenaires actuels – KO, le CEPN, l’ACFNHD et l’UNB – se sont joints à l’Université Simon Fraser pour un projet semblable, appelé First Mile [lien d’accès : http://firstmile.ca], qui s’est déroulé de 2010 à 2013, et qui relève désormais du projet Innovation Premières Nations, lancé en 2013 avec ces mêmes partenaires. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de ces derniers, consultez la section Partenaires et communautés du site.

Nos travaux de recherche ont débuté en 2006. À l’époque, nous diffusions de l’information et documentions la façon dont les organismes des Premières Nations partenaires appuyaient le développement et l’utilisation des réseaux à large bande et des TIC par les Premières Nations des régions rurales et éloignées branchées sur leurs réseaux. En 2010, nous avons commencé à mener des recherches de concert avec des communautés des Premières Nations. À ce jour, nous avons publié des articles en collaboration avec quatre Premières Nations réparties dans les trois régions visées par notre projet : les Premières Nations de Fort Severn et de Mishkeegogamang en Ontario, la Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg au Québec et la Première Nation d’Elsipogtog dans la région de l’Atlantique. Pour obtenir de plus amples renseignements sur ces projets de recherche, consultez la section Partenaires et communautés du site. Dans le cadre du projet Innovation Premières Nations, qui se poursuivra jusqu’en 2018, nous continuerons à travailler et à mener des recherches en collaboration avec les communautés rurales et éloignées des Premières Nations situées dans les trois régions visées.

Les quatre partenaires du projet sont dispersés dans quatre provinces et trois fuseaux horaires. La plupart d’entre nous se trouvent donc à plus d’un millier de kilomètres les uns des autres. Notre projet est rendu possible par notre large recours aux technologies des communications. Depuis juillet 2006, nous faisons appel à la visioconférence multipoint pour la tenue de nos rencontres mensuelles, et le pont de visioconférence multipoint nécessaire à ces rencontres nous est fourni par notre partenaire KO-KNET. Toute cette technologie, qui fait partie de la contribution de nos partenaires au projet, est mise à la disposition de tous. Cependant, elle dépend entièrement d’une infrastructure à large bande et de gens pour la soutenir. C’est pourquoi nous tenons à remercier les organismes partenaires de notre projet, ainsi que leurs bailleurs de fonds et partenaires.