Cybercommunauté

La cybercommunauté est un modèle holistique de développement d’une infrastructure à large bande. Cette approche favorise la connectivité des communautés des Premières Nations à une infrastructure à large bande locale, le déploiement des TIC et d’applications permettant de combler l’écart dans les secteurs de l’économie, de la santé, de l’éducation, des infrastructures et des services, la création de nouvelles possibilités d’emploi et de nouvelles perspectives socioéconomiques et une meilleure qualité de vie pour les membres des communautés des Premières Nations.

D’un point de vue holistique, la technologie et les services à large bande ont peu de valeur pour une communauté à moins qu’ils profitent à tous. La cybercommunauté incite les Premières Nations à avoir recours aux TIC et aux réseaux à large bande pour offrir d’une manière holistique des services pris en charge par la communauté. Cela suppose que les membres de la communauté bénéficient de soutien afin de pouvoir utiliser ces technologies efficacement.

Le modèle de TIC pour une cybercommunauté (Whiteduck, 2010) propose une approche que les Premières Nations devraient adopter pour l’élaboration d’un plan stratégique de développement de son infrastructure à large bande et de ses TIC. Le modèle de TIC pour une cybercommunauté de l’Assemblée des Premières Nations se fonde sur un modèle de réseau courant employé par l’administration gouvernementale, les institutions, les entreprises et les sociétés canadiennes. Il se décline en cinq thèmes : le renforcement des capacités des Premières Nations, la connectivité des Premières Nations, le développement des ressources humaines, la gestion de l’information, et la prestation de services et les partenaires. L’APN suggère également que les communautés et organismes des Premières Nations veillent au financement public nécessaire au développement et au contrôle de l’infrastructure de communication de leur communauté.

Keewaytinook Okimakanak (KO-KNET), l’un des partenaires d’Innovation Premières Nations, est à mettre au point une approche globale de cybercommunauté en collaboration avec ses Premières Nations membres. L’approche cybercommunautaire de KO a été présentée et bien reçue à l’assemblée générale annuelle de 2012 de l’Assemblée des Premières Nations, qui a eu lieu à Toronto. Le modèle de cybercommunauté de KO-KNET est décrit sur son site Web :

http://e-community.knet.ca/ (en anglais seulement)

Notre organisation a récemment travaillé en collaboration avec la Première Nation de North Spirit Lake, membre de KO-KNET, pour appuyer l’établissement de sa cybercommunauté. Cette activité a fait l’objet d’une courte vidéo produite par KO-KNET sur la cybercommunauté de la Première Nation de North Spirit Lake. Pour visionner la vidéo, cliquez sur le lien ci-dessous :

http://media.knet.ca/node/22176 (en anglais seulement)

Innovation Premières Nations compte plusieurs publications qui traitent de la cybercommunauté. Pour consulter ces publications, cliquez sur les liens ci-dessous :

1. Democratic Ideals Meet Reality: Developing Locally Owned and Managed Broadband Networks and ICT Services in Rural and Remote First Nations in Quebec and Canada (en anglais seulement)

2. Broadband-Enabled Community Services in Kitigan Zibi Anishinabeg First Nation: Developing an e-Community Approach (en anglais seulement)

3. How women in remote and rural First Nation communities are using information and communication technologies (en anglais seulement)

Référence : WHITEDUCK, J. (2010). « Building the First Nation e-community », Aboriginal policy research VI: Learning, technology and traditions, sous la dir. de J. P. White, J. Peters, D. Beavon et de P. Dinsdale, Toronto, Thompson Educational Publishing, p. 95-103.